04/08/2006

LE BRACELET EN SILICONE " IXELLES,MA BELLE", UN BEAU SOUVENIR...

Cela continue à me faire vraiment plaisir ! Quoi ? Mais quand, en me promenant à vélo dans Ixelles, je croise,au hasard de mes périgrinations -surtout lors de ce juillet chaud - des ixellois(es) plus ou moins jeunes portant encore au poignet le fameux bracelets-mots " IXELLES MA BELLE" que ma Fondation avait édité en 2005. Un “bracelet-mots” en silicone gravé du message “Ixelles, ma belle”.Vous savez bien,ce sont ces bracelets fashion aux couleurs vives qui font fureur, tant aux poignets des ados que de leurs aînés, et qui affichent tantôt des valeurs (lutte contre le racisme, volonté de paix ou d’écologie, défense des droits de l’homme...) tantôt évoquent de bonnes causes (le célèbre “Vivez fort / Livestrong” de Lance Armstrong contre le cancer), tantôt encore proclament des valeurs individuelles (“Courage”, “B motivate”...).C’est cette manière moderne d’affirmer ses valeurs, ses goûts ou son appartenance que j'avais choisi d’adopter l'an dernier pour tenter de créer du lien social et davantage de convivialité dans la ville. En ces temps d’indifférence, où les solidarités de proximité se font trop rares, où le repli sur soi l’emporte sur la convivialité, porter ce bracelet-mots à son poignet est une manière toute simple de déjà rompre avec l’anonymat, d’initier un dialogue entre voisins qui peut-être s’ignorent... Un petit signe de reconnaissance pour créer du lien social, fonctionner comme le signal d’une citoyenneté ixelloise, en l’espérant plus humaine et plus fraternelle... Il m'en reste encore quelques uns mais pour l'instant, de par la loi sur les dépenses électorales, je ne puis hélas plus en céder un seul !!

18:29 Écrit par Marinette dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

What is the majestic and beautiful GMT Concord (c1 the night race)? Find out here on http://www.concord.ch/ # / News /. A jewel to be complete essential for life.


Écrit par : popo | 17/10/2008

Les commentaires sont fermés.